condylomes genitaux

Le guide des traitements contre les verrues génitales

Les verrues génitales sont également connues sous le nom de condylomes génitaux. Leur apparition est la conséquence d’une infection courante mais qui peut s’averer grave dans certains cas: le papilloma virus humain (HPV).

hpv verrues génitales

Le papilloma virus humain est un type de virus qui touche la peau et les muqueuses génitales. Il s’agit d’une maladie sexuellement transmissible. Il est donc indispensable de se soigner dès l’apparition de la première verrue génitale.

Nous allons voir quelles sont les conséquences d’une infection et surtout quels sont les traitements réellement efficaces pour se soigner.

 


Comment attrape t-on des verrues génitales?


L’origine du mal: le papilloma virus humain

verrues génitales traitement sans ordonnance

Les verrues génitales sont la manifestation visible d’une infection sexuellement transmissible (IST) qui n’épargne personne. En effet, le virus HPV est l’un des plus répandu dans le monde, au même titre que l’herpès.  En effet, selon l’OMS, environ 3 personnes sur 4 ont déjà été au moins une fois en contact avec le papilloma virus humain. Cela ne signifie pas pour autant que 3 personnes sur 4 sont atteintes de verrues génitales. Il convient en effet de préciser que le virus HPV présente différentes manifestations.

Les verrues génitales sont donc transmises à l’occasion des rapports sexuels, vaginaux, anaux et oraux-buccaux.

Des conséquences diverses, pouvant être graves

La conséquence principale de cette infection est l’apparition de verrues sur les parties génitales.

verrues génitales chez l'homme

En plus d’être disgracieuses, et bien qu’étant indolores, ces verrues sont particulièrement gênantes au quotidien. Elles peuvent également provoquer des démangeaisons et des odeurs désagréables. Ce sont les raisons pour lesquelles, l’abstinence est indispensable jusqu’à la disparition des verrues génitales. Pour rappel, les condylomes sont sexuellement transmissibles. Dans le cas présent, s’abstenir c’est également respecter son partenaire.

Chez les femmes, les verrues génitales peuvent provoquer un cancer du col de l’utérus.


Qui est concerné par les condylomes génitaux?


Les verrues génitales touchent indifféremment les hommes et les femmes. Il est à noter que les traitements et conséquences de l’infection par le virus HPV sont différentes selon le sexe de la personne atteinte.

Les verrues génitales chez l’homme

Chez l’homme, les verrues génitales apparaissent sur la verge, les testicules et autour de l’anus. La plupart du temps, elles prennent la forme de d’excroissances type crêtes de coq mais elles peuvent également être totalement plates. Leur couleur est variable: gris, rose, beige voir rouge.

Les verrues génitales chez la femme

Chez la femme, les verrues génitales peuvent apparaître sur la vulve, dans le vagin mais également sur le col de l’utérus. Lorsqu’elles sont situées sur le col de l’utérus, la patiente doit être traitée rapidement et faire l’objet d’un suivi régulier. En effet, les condylomes génitaux pourraient alors provoquer un cancer du col de l’utérus.

verrues génitales chez la femme

Il est important de consulter régulièrement un gynécologue quand on est une femme. En effet, les verrues génitales située dans le vagin ou sur le col de l’utérus ne sont pas détectables à l’oeil nu. Généralement, elles sont diagnostiquées à l’occasion d’un frotti.

Lorsqu’elles sont situées sur la vulve ou sur l’anus, les verrues génitales des femmes présentent les mêmes caractéristiques physiques (crête de coq ou chou-fleur de couleur rose, beige ou rouge).

 


Quels sont les traitements contre les verrues génitales?


La consultation d’un médecin généraliste ou dermatologue pour les hommes et d’un médecin gynécologue pour les femmes est indispensable. En effet, le spécialiste pourra émettre un diagnostic permettant d’éradiquer le plus rapidement possible les verrues génitales.

Les traitements les plus courants

Les verrues génitales se soignent par la prescription de traitement externes antiviraux. La fonction de ces traitements est de diminuer l’activité du virus, jusqu’à ce qu’il disparaisse.

Les traitements les plus efficaces se vendent sous forme de crèmes ou de solutions à appliquer sur les verrues.

Parmi les traitements existants, on compte:

Ces crèmes présentent l’avantage d’un traitement relativement léger et indolore. En revanche, dans les cas les plus grave, les médecins conseillent de recourir à des traitements tout aussi efficaces mais beaucoup moins indolore.

Lorsque les verrues génitales sont vraiment très nombreuses, celles ci seront soignées par cryothérapie (thérapie par le froid).

Lorsque les verrues génitales sont situées dans le vagin ou sur le col de l’utérus, elles seront éradiquées à l’aide d’un traitement laser.

Les traitements sans ordonnance médicale

Si tu lis ce paragraphe car tu es trop gêné pour consulter un médecin, sache que ça n’est pas la solution. En effet, les professionnels de la santé sont habitués à traiter de ce genre de pathologie sans mettre mal à l’aise le patient. Par ailleurs, il faut également avoir en tête que ce virus est très fréquent et qu’avoir des verrues aux parties intimes n’est pas le signe d’une mauvaise hygiène. On ne te jugera pas, rassures-toi.

Si tu n’es toujours pas convaincu par nos sages paroles, nous avons la solution. En effet, certaines pharmacies en ligne délivrent rapidement et discrètement les traitements contre les condylomes génitaux. Certaines d’entre elles travaillent même avec des médecins qui te conseilleront en ligne. C’est notamment le cas de la pharmacie en ligne agréée treated.

Les traitements naturels

Certains remèdes de grands-mère sont des traitements naturels contre les verrues génitales.

  • le traitement à l’huile essentielle d’arbre à thé.

L’ huile essentielle d’arbre à thé est très efficace pour lutter contre les problèmes cutanés. Cette huile essentielle également est un excellent antibactérien. Elle peut être appliquée pure sur les verrues génitales à l’aide d’un coton-tige. Il arrive parfois que l’application soit douloureuse. Si c’est le cas, il est possible de diluer l’huile essentielle avec de l’huile d’amande douce. Pour un effet optimal, nous vous conseillons une huile essentielle bio.

  • le traitement au vinaigre de cidre.

Le vinaigre de cidre est intéressant car il contient une forte concentration d’acide acétique, permettant de faire disparaître les verrues. Avant d’opter pour ce traitement naturel contre les verrues génitales, il est indispensable de faire un test pour s’assurer qu’il n’y a pas de risque d’allergie.

  • le traitement à l’huile de ricin.

L’huile de ricin a des propriété antibactériennes et antifongiques qui font d’elle un excellent rempart contre les affections cutanées. Elle peut être appliquée directement sur les verrues à l’aide d’un coton imbibé.

Aujourd’hui, avoir des verrues génitales n’est plus une fatalité. Néanmoins, ce problème ne doit pas être sous-estimé et doit être traité rapidement. En effet, il peut avoir des conséquences bien plus graves chez la femme.

Aller plus loin: